Accueil /  Infos visiteurs /  A voir
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami Ajouter aux favoris

A voir

Les capitelles

Photo d'un Capitelles par Cédric Sabatier (photo n° 1)

 

Une capitelle est un abri construit en pierre sèche, c'est-à-dire sans mortier. Il n'est pas édifié pour devenir un habitat permanent, mais au contraire destiné à héberger outils, récoltes, ou personnes.

 

Souvent l'œuvre de paysans, vignerons, ou ouvriers, les capitelles sont construites sur un terrain souvent ingrat aux époques de grands défrichements (garrigue, maquis, taillis...). Elles utilisent alors comme matériaux de construction ce que livrent le défonçage et l'épierrement du lieu. Il s'agit très généralement de calcaire.

 

Elles datent d'une période qui s'étend à peu près de la fin du XVIIIème siècle jusqu'à la fin du XIXème siècle. Cette construction n'est pas une architecture improvisée ni approximative. Elle est le témoin d'une maîtrise technique très précise.

 

Photo de Capitelles par Cédric Sabatier (photo n° 2) Photo d'un interieur de Capitelles par Cédric Sabatier

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Four à chaux

Photo d'un Four à Chaux (n° 1)

 

Le paysage d'Ambrussum est marqué, sur la rive droite du Vidourle, par un four à chaux. Pour évoquer la chaux, il faut en premier lieu parler de la matière première : le calcaire.

Transformée en poudre blanche sous l'effet de la calcination, la chaux est un matériau très utilisé dès l'antiquité et jusqu'au XIXème siècle.

 

Détail du foyer d'un Four à ChauxLe four à chaux situé dans la continuité du site d'Ambrussum a été construit et alimenté par les pierres locales provenant très certainement de la garrigue alentour.

Il a été construit au XVIIIème siècle et était exploité par le meunier du moulin de Pourreau.

Autrefois détruits après chaque utilisation, ces nouveaux types de fours à chaux dit « permanents » sont restés actifs pendant plusieurs décennies, ce qui explique que nous ayons encore aujourd'hui les traces d'une telle construction à Ambrussum.

 

Au XIXème siècle, le ciment remplace la chaux ce qui met fin à l'exploitation de ces fours.

 

 

Suivre l'actu d'Ambrussum !

Inscrivez-vous à nos envois de courriels.

Les labélisations

Les horaires

  • Le musée est ouvert du mardi au dimanche, 10h-12h30 / 14h30-19h.
  • Le site archéologique est accessible en permanence.

Consultez tous les horaires

Visites guidées

Juillet / Août :

Le musée se réserve le droit d'annuler une visite si un minimum de 5 participants n'est pas atteint.

(Sur réservation les autres jours de la semaine, selon nos disponibilités).

Les tarifs

Visite du musée et du site :

  • Gratuite (en accès libre)

 

Visites guidées :

  • Musée de site : plein tarif 3€
  • Site archéologique : plein tarif 5 €
  • Site + musée : plein tarif 6,50 €
  • Gratuit pour les - de 12 ans

 

 

Consultez tous nos tarifs

Accès au site

Informations

La boutique

Accéder à la boutique

Partager cet article |