Accueil /  Aux environs
Votre barre d'outils Diminuer la taille de la police (petite).Augmenter la taille de la police (grande).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut. Pour imprimer le document, utilisez les fonctionnalités de votre navigateur. Envoyer à un ami Ajouter aux favoris

Du 24/10/2017 au 03/11/2017

Atelier Automne 2017 : Dans les poubelles de nos ancêtres !

Pour les vacances d’automne, nous nous [...]

Du 16/09/2017 au 17/09/2017

Journées du Patrimoine : visite du chantier de fouille et science des bâtisseurs

A l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine, [...]

Du 13/07/2017 au 31/08/2017

Pour vos enfants ! été 2017

Pour vos enfants, Ambrussum propose deux ateliers cet été :

Aux environs

Le Pays de Lunel est une terre pétrie d'histoire où les vieilles pierres parlent le latin et le provençal : églises romanes exceptionnelles à Saturargues, Saussines, et Villetelle, le Fonds Médard et ses 5 000 ouvrages anciens à Lunel, l'Orangerie de Lunel-Viel dans son parc, la façade Renaissance du château de Marsillargues, les capitelles de Villetelle, l'ensemble architectural des Caladons (ancienne place de marché à Lunel), le pont romain et les vestiges de remparts à Boisseron...

Villes et villages du Pays de Lunel

Boisseron

  • Village implanté sur un carrefour de voies antiques, commence sous l'occupation romaine.

  • Au 1er s. ap. J.-C. un pont est construit sur la Bénovie (affluent du Vidourle) .

  • Dès le XIIe siècle, Boisseron est une petite agglomération fortifiée dotée d'un château et d'un prieuré

  • Porte fortifiée du XIIème – XIIIème siècle (vestige de l’enceinte médiévale disparu) (élément inscrit / DRAC).

 

Lunel

  • Le premier habitat de Lunel semble faire son apparition autour de l'an Mil.

  • Petite Jérusalem médiévale, elle doit son rayonnement aux XIIe et XIIIe siècles à une importante communauté juive.

  • Sa position centrale, au carrefour de plusieurs voies terrestres ou fluviales, en a fait une plaque tournante du commerce régional

  • Grâce à l'achèvement du canal en 1728, le commerce lunellois connaîtra un siècle de prospérité.

  • Le « Muscat de Lunel », situé entre Montpellier et Nîmes sur un terroir siliceux. Il est connu dés le XVIIème siècle. Le voyageur anglais Sterne qualifiait ce vin, en 1760, de meilleur Muscat (Lunel-Viel, Vérargues et Saturargues se partagent la production de ce vin très fruité sur un terroir de galets roulés).

 

Lunel-Viel

  • Grottes préhistoriques du Mas des Caves (550 000 av. J.-C.).

  • Tombes wisigothes.

  • Village gallo-romain.

  • Château (orangerie, parc, jardin) de 1876.

  • Château de la Tour des Farges.

 

Marsillargues

  • Domaine du château / château de Guillaume de Nogaret (construction de différentes époques). Du premier château édifié en 1305 par Guillaume de Nogaret ne subsiste que le donjon carré avec sa tourelle.

  • Musée Paul Pastre.

  • Eglise de la Transfiguration (XVIIème –XVIIIème siècle).

  • Manade Occitane et Manade Saint Gabriel.

 

Saint-Christol

  • Saint-Christol est né au XIIe siècle, par l’implantation des Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem

  • Château des Hospitaliers.

  • Circuit des croix des Hospitaliers.

  • Les vins et les vignes situés sur cette commune sont en parties classées A.O.C.. Classés aujourd’hui en AOP, ses vins se positionnent parmi les tout premiers crus de la région.

  • Le vin « Saint Christol » : fit honneur à la table de Saint Louis et fut apprécié de 1260 à 1789 par les chevaliers de Saint Jean de Jérusalem (d’ailleurs ils obtinrent la commanderie de Saint Christol, en échange de celle d’Aigues-Mortes). Etalé sur 700 hectares de coteaux, il provient des cépages, Carignan, Cinsault, Grenache auxquels se sont ajoutés depuis quelques années Syrah et Mourvèdre.

 

Saint-Just

  • des traces d’occupation antique ont été trouvées en divers endroits de la commune, à Pont Trinquat et au lieu-dit Bouscaillon.

  • L’actuel village de Saint-Just est cité en 1157, dans les archives de l’abbaye d’Aniane.

  • Les traditions camarguaises sont fortement ancrées à Saint-Just.

 

Saint-Nazaire de Pézan

  • Les rives de St Nazaire de Pézan ont abrité des ports dés l’époque romaine et jusqu’au Moyen-Age. Aujourd’hui les ports ont disparus.

  • Son existence est attestée au VIIIe siècle, suite au développement du trafic maritime

  • L’église de type roman, construite au XIème siècle ou XIIème siècle. La cloche est classé au titre des Mobiliers Historiques.

  • Son environnement est typique d’un village de Petite Camargue, avec ses roselières jadis réputées. Le classement Natura 2000 des berges de l’Etang de l’Or vise à protéger l’ensemble des richesses naturelles de ce secteur.

 

Saint Sériès

  • Le village de Saint-Sériès apparait au Moyen Age. Son terroir appartenait alors en partie aux Hospitaliers de Saint-Christol.

  • La légende raconte que jadis, ses habitants se faisaient appeler les "pélicans" car ils pêchaient en nouant un drap en guise d'épuisette autour de leur cou.

  • La Roque de Saint-Sériès est une gorge entre deux rochers à pic, d'une hauteur de 70 mètres, creusée par le Vidourle.

 

Saturargues

  • Vestiges de l'époque gallo-romaine

  • La voie Domitienne traversait l'actuelle commune, au sud de son territoire.

  • Eglise Sainte Marie de l’Assomption (XIIème siècle). Elle conserve du mobilier liturgique de qualité, dont un calice en argent classé au titre du Mobilier Historique.

  • Saturargues fait partie de l'aire d'appellation du Muscat de Lunel

 

Saussines

  • L'un des plus anciens villages de la vallée du Vidourle doit son nom à la villa Salsinas, mentionnée avec son église dès 844.

  • La chapelle actuelle, de l'époque romane (XIème siècle) , est classée Monument Historique. Citée dès 1090 dans le Cartulaire de Maguelone, l'Eglise dépendait de l'Abbaye de Psalmodie.

  • De nombreuses maisons vigneronnes sont encore visibles dans le village. Les plus anciennes ont des escaliers extérieurs et des caves-remises en rez-de-chaussée. Les plus récentes, de la fin du XIXe siècle, témoignent de la prospérité due à la viticulture.

  • La source ou fontaine des Tourilles est une source d'eau potable à l'aspect un peu gazeuse qui existe depuis la nuit des temps. Cette source, située sur le commune de Saussines se trouve plus précisément dans le lit même du Ribansol. La source jaillit dans le bois des Tourilles d'où son nom :"La source des Tourilles"

 

Vérargues

  • La fondation de Vérargues semble médiévale. Elle est probablement liée à l'implantation voisine des Hospitaliers de Saint-Christol.

  • Château de la Devèze (XVIIIème siècle).

  • Le village doit sa notoriété au Muscat de Lunel, dont il est au coeur de la production. Deux caves particulières produisent également le célèbre vin doux naturel. Vin des rois et des artistes, Jean-Jacques Rousseau le qualifia de "meilleur Muscat d'Europe".

 

Villetelle

  • Site archéologique d’Ambrussum (dont le rempart et le Pont d’Ambroix sont classés).

  • Les vestiges de la voie pavée (Via Domitia).

  • Le village de Villetelle a été créé tardivement au Moyen-Age. Seule l'église romane Saint-Géraud témoigne du cadre de vie médiéval.

 

Villes et Villages situés hors du Pays de Lunel

Aimargues

  • Château de Teillan, ancien castrum romain puis propriété de l'Abbaye de Psalmodi. Il fut reconstruit après les guerres de religion, début du XVIIème siècle. Vaste pigonnier de 1605, collection de bornes milliaires, de stèles romaines et la plus grande noria du Languedoc, construite au dessus des bains romains.

 

Aubais

  • Vaste et imposant château du XVIIème siècle. On peut actuellement voir les restes magnifiques d'un monument autrefois majeur. Qualité exceptionelle de son architecture, en particulier d'un pavillon Nord (ou corps central) contenant l'escalier, dû à l'ingénieur du roi, Alexis de la Feuille de Merville, et au constructeur Nîmois Dardaillon. Cette ouvrage propriété de la commune, a été inscrit aux Monuments Historiques en 1998.

 

Gallargues-le-Montueux

  • Eglise paroissiale (XIème siècle)

  • Quelques vestiges de Via Domitia

  • Des éléments du pont Ambroix

 

Valergues

  • Eglise (XIème - XIIème siècle)

  • Anecdote : On racontait à Valergues que Gargantua s'est arrêté, un pied sur le Ventoux, l'autre sur le pic Saint-Loup pour boire à la mer. Il avale ainsi un vaisseau de ligne dont la provision de poudre s'enflamme, ce qui permet à Gargantua de l'évacuer dans un gros pet.

Suivre l'actu d'Ambrussum !

Inscrivez-vous à nos envois de courriels.

Les labélisations

Les horaires

  • Le musée est ouvert du mardi au dimanche, 14h-17h30.
  • Le site archéologique est accessible en permanence.

Consultez tous les horaires

Visites guidées

De septembre à décembre :

Le musée se réserve le droit d'annuler une visite si un minimum de 5 participants n'est pas atteint.

(Sur réservation les autres jours de la semaine, selon nos disponibilités).

Les tarifs

Visite du musée et du site :

  • Gratuite (en accès libre)

 

Visites guidées :

  • Musée de site : plein tarif 3€
  • Site archéologique : plein tarif 5 €
  • Site + musée : plein tarif 6,50 €
  • Gratuit pour les - de 12 ans

 

 

Consultez tous nos tarifs

Accès au site

Informations

La boutique

Accéder à la boutique

Partager cet article |